Témoignage de Corée du Sud – Jérémy

Jérémy, 22 ans, qui a réalisé son année de Master MSHO au sein de Korea University en 2015/2016.

Pourriez-vous vous présenter rapidement ?

Je m’appelle Jérémy, j’ai bientôt 22 ans, et je suis actuellement en échange universitaire en Corée du Sud, à l’université de Corée (Korea University) à Séoul. Cela se fait dans le cadre de mon M1 MSHO.

Quand vous est venue l’idée de partir étudier à l’étranger ?

J’avais déjà cette idée en tête depuis un moment, le M1 m’a semblait être le moment idéal pour partir en échange universitaire.

Aviez-vous des craintes ou des idées reçues concernant les études à l’étranger ?

Au début j’avais quelques appréhensions concernant les procédures, mais c’était moins compliqué que ça en avait l’air. J’avais aussi peur que mon niveau d’anglais soit trop faible car je ne l’avais pas vraiment pratiqué à l’étranger, mais finalement je ne m’en sors pas si mal. Enfin, je craignais également d’avoir un peu de mal à trouver un logement (au final je l’ai trouvé en quelques heures avec l’aide de mon parrain).

Pourquoi avoir choisi d’étudier dans votre université d’accueil ? (+ avantages et inconvénients)

J’ai choisi d’y étudier pour la reconnaissance dont bénéficie l’université au niveau des études commerciales, ainsi que pour sa location à Séoul, puis pour les expériences positives qu’ont la plupart des étudiants étrangers y ayant séjourné (y compris ceux de l’IAE).

Comment s’est déroulée l’intégration à l’université ?

Très bien, l’université dispose d’un excellent programme d’accueil, tout est fait pour nous faciliter la vie, on a pu ouvrir une ligne téléphonique depuis l’université, ainsi que faire une demande pour notre permis de séjour et pour ouvrir un compte bancaire (pour ceux qui le souhaitent). Le programme d’accueil de l’université s’appelle KUBA (Korea University Buddy Assistant), il s’agit d’un système de parrainage où un étudiant coréen parraine environs 4 étudiants étrangers, puis chaque petit groupe est rattaché à plusieurs petits groupes afin d’organiser des activités communes. L’université dispose également d’un secrétariat entier dédié aux étudiants en échange afin de les guider dans leurs démarches.

Pouvez-vous nous décrire une « journée type ? »

Une journée type pour moi c’est : quelques heures de cours dans la journée, puis un peu de temps pour avancer dans les lectures, pour travailler sur les projets de groupe, et aller découvrir la ville de Séoul et ses différents quartiers.

Enfin, pour tous ceux qui hésitent à partir un an, que pouvez-vous leur dire ?

Il y n’y a pas de raisons d’hésiter à partir du moment où on a un projet faisable et cohérent. Partir en échange c’est avoir l’opportunité de vivre une année inoubliable, alors si vous rêvez de partir découvrir un nouveau pays tout en ayant la possibilité de vous former vous trouverez la destination qui convient à votre projet.

Partagez !