Episode #2 – Le Canada avec Juliette

Les expat’ de l’IAE de Tours: Épisode #2

 Allez, cette semaine, direction de l’autre côté de l’Atlantique ! L’IAE de Tours voyage au-delà

des frontières européennes, voyez-vous. 😉

Dans le cadre de son Master 1 MSHO, Juliette Common est partie un an à l’université Simon Fraser, à Vancouver (Canada). C’est motivée par une réunion sur les échanges en Amérique du Nord que Juliette a décidé de tenter sa chance, que l’IAE lui a donnée en approuvant son 3ème choix: Vancouver.

Partir sur une année complète ? Notre étudiante comprend maintenant ce choix imposé: « Un an peut paraître long mais c’est nécessaire afin d’avoir le temps de s’adapter et bien progresser en anglais. Un semestre aurait été trop court et (…) faire mon second semestre à l’IAE, après m’être habituée au système canadien, aurait été perturbant. ».

L’aventure n’était toutefois pas sans écueil, on cita par exemple la difficulté pour choisir ses cours: « Quand je suis arrivée, on m’a dit que je n’avais pas accès au cours de Business. (…) Au final, j’ai décidé d’utiliser cette année pour me spécialiser un peu plus (je n’ai que 4 cours par semestre), par exemple avec un cours de communication. J’ai appris des choses que je n’aurais jamais apprises en France. J’aime vraiment les cours que j’ai pris, je ne regrette absolument pas, malgré quelques difficultés pour le choix au départ, mais l’Université m’a bien aidée. »

Tout cela ne l’a pas empêchée de se faire des souvenirs inoubliables, notamment ses vacances de noël où Juliette et ses amis sont partis à Hawai et ont pu voir et découvrir des choses magnifiques, qu’elle « n’aura peut être plus jamais l’occasion de voir ».

Et, Juliette ! Et si c’était à refaire ?!

« Je le referais sans hésiter (…). Il faut vraiment savoir que cette expérience est géniale. Elle va bien plus loin que « j’effectue mon master 1 à l’étranger ». C’est le genre de chose dont tu te souviendras toute ta vie. »

Enfin, Juliette se livre sur ce que l’expérience lui a apporté: « Je pense que c’est l’occasion parfaite pour t’aider à savoir qui tu es. On en ressort grandis et avec des tas de choses à raconter, tout en ayant une autre vision des choses. »

Le(s trois) mot(s) de la fin de Juliette: gratifiant, accomplissement, maturité.

  Merci à Juliette pour sa contribution 🙂

Le Pôle International Objectif IAE 🌎

Partagez !